La région des Pays de la Loire a pris l’initiative d’encourager l’exploration de nouvelles voies en matière de formation continue des demandeurs d’emploi et/ou des personnes à premiers niveaux de qualification. Il s’agit de permettre l’expérimentation de formules d’apprentissage innovantes, de les faire connaître et d’ancrer les formules réussies dans le paysage des Instituts de formations pour le sanitaire et le social et les CFA. Qual’IFSO, le dispositif d’innovation pédagogique présenté par l’IFSO, a été retenu par les élus régionaux. Chaque porteur de projet retenu s’est engagé à présenter son projet aux autres lauréats et à leur faire un retour d’expérience à la fin du projet : le meilleur moyen de favoriser le partage des pratiques !

EHPAD IFSO

Un processus de digitalisation accéléré

« Ces dernières années, l’IFSO a fait le choix d’investir dans l’acquisition d’une plateforme pédagogique en ligne et d’étoffer son équipe d’ingénieures pédagogiques multimédia pour être en capacité de transposer les parcours de formation à distance en privilégiant des activités pédagogiques qui favorisent l’autonomie et la responsabilisation de l’apprenant, tout en renforçant la dynamique collaborative » explique Christine Beugin-Mialon, directrice adjointe de l’IFSO en charge de la pédagogie. « Le confinement a accéléré ce processus de formation à distance et cette expérience réussie nous a donné l’envie d’aller plus loin dans les nouvelles pratiques associant jeu sérieux, réalité virtuelle, ludo-pédagogie etc.  Pour cela, nous sommes en contact avec différents partenaires qui nous apportent leur expertise technologique et nous accompagnent dans la structuration d’un nouvel espace d’apprenance virtualisé. »

Dans un premier temps, L’IFSO se prépare à expérimenter ce nouveau format dématérialisé sur un dispositif préparatoire dédié aux demandeurs d’emploi, pour ensuite l’étendre et pourquoi pas le généraliser aux autres actions de formation professionnelle continue pour lesquelles la virtualisation pourrait constituer une réelle plus-value. A terme, il s’agit également de pouvoir donner accès à ces nouveaux outils aux élèves aides-soignants (l’IFSO est l’un des principaux acteurs de la formation des aides-soignants dans le grand Ouest) pour les accompagner toujours plus et mieux dans les apprentissages indispensables à une intégration professionnelle réussie.

L’objectif : favoriser l’immersion par la simulation

Le dispositif de formation proposé par l’IFSO vise à la découverte des différents métiers du secteur médico-social (Agent de Services Hospitaliers, Agent de Service Médico-Social, Aide-Soignant, Accompagnant Educatif et Social…). Il est destiné à tout type de public, et même à des personnes peu familiarisées avec le digital ! « La colonne vertébrale de ce parcours sera constituée par des temps immersifs dans un environnement numérique reconstituant les réalités professionnelles, précise madame Beugin-Mialon. Ces temps immersifs virtuels seront complétés par des périodes de stage dans nos établissements partenaires permettant la confrontation à des situations réelles, celles-ci venant en quelque sorte en écho de ce qui aura pu être découvert et compris dans le jeu par les apprenants. »

Dans l’univers virtuel baptisé « Santé en scène », les apprenants pourront se déplacer dans un environnement reproduisant une unité d’EHPAD avec toutes ses composantes :

  • Environnement matériel : chambres des résidents, hall d’accueil, poste de soins, salle à manger, lingerie, local technique…,
  • Environnement humain : tout type de personnage habituellement présent dans cet univers tels que résidents, familles, soignants, personnels administratifs…

Des scénarii diversifiés conçus par des professionnels du médico-social constitueront les feuilles de route journalières de chaque apprenant pour vivre les nombreuses situations professionnelles du quotidien d’un EHPAD, avec la nécessité d’aller chercher des connaissances liées non seulement aux activités professionnelles mais aussi aux compétences clés. À souligner que ces scénarii présenteront différents niveaux de difficulté en termes de réalisation et de connaissances à mobiliser, pour qu’il puisse y avoir une progressivité dans le parcours de chacun en fonction du positionnement de départ.

L’apprenant sera donc l’acteur principal. Il évoluera dans une logique de jeu vidéo au gré de diverses consignes et commandes, pour agir et interagir. Il pourra ainsi tout au long de son immersion vivre au quotidien les réalités des métiers, à travers divers avatars qui lui permettront de prendre différentes postures professionnelles.

Un aller-retour entre le réel et le virtuel qui n’occulte pas l’humain

Le schéma traditionnel de la formation par l’aller-retour entre la théorie en centre et la mise en pratique sur le terrain se voit ainsi complété par une alternance entre un monde réel et un monde virtuel. Mais cette innovation ne doit pas mettre à l’écart deux composantes essentielles de la réussite en formation : l’accompagnement individuel et la dynamique collaborative. Des temps d’échange individuels réguliers et ritualisés, et des regroupements collectifs en classe virtuelle ou en présentiel favoriseront les retours d’expérience, le partage des questionnements et des difficultés rencontrées. L’IFSO s’appuie pour cela sur la solide expérience de ses formateurs en matière d’accompagnement individuel et de gestion de la dynamique de groupe.

L’intervention régionale et le financement de l’Etat vont permettre la mise en œuvre de ce projet et sont une vraie reconnaissance de la capacité de l’IFSO à toujours innover. Rendez-vous en janvier 2023 pour les premières expérimentations ! D’ici là, vous pourrez découvrir sur https://www.ifso-asso.org/ qual’ifso la construction pas-à-pas de l’Ehpad virtuel Qual’ifso.