Le contrat d’apprentissage apporte de nombreux avantages, comme de pouvoir bénéficier d’une formation (dont le coût est pris en charge) tout en étant rémunéré. Il permet apprendre le métier d’aide-soignant en mettant en pratique ses compétences lors des stages et du travail chez un employeur. Grâce à ces expériences professionnelles, trouver un emploi après obtention de son diplôme devient plus facile, le recrutement des aides-soignants étant sous tension.

Le contrat d’apprentissage à l’IFSO en 10 points

1 – Qui peut y prétendre ?

  • Les jeunes âgés de 17 à 29 ans révolus
  • Les personnes reconnues travailleurs handicapés sans limite d’âge

2 – Quelles sont les modalités d’entrée et délais d’accès ?

L’arrêté du 12 avril 2021 précise : la sélection des candidats sans employeur est effectuée par un jury de sélection sur la base d’un dossier et d’un entretien destinés à apprécier les connaissances, les aptitudes et la motivation du candidat.
Les candidats ayant déjà été sélectionnés à l’issue d’un entretien avec un employeur pour un contrat d’apprentissage peuvent être admis directement en formation sous conditions (cf article 10 de l’arrêté du 12 avril 2021 portant diverses modifications relatives aux conditions d’accès aux formations conduisant aux diplômes d’Etat d’aide-soignant et d’auxiliaire de puériculture).
Comme indiqué par la Direction de l’information légale et administrative, les personnels étudiants des professions médicales et paramédicales sont soumis à une obligation de vaccination pour les vaccins suivants : diphtérie, tétanos, poliomyélite et hépatite B.
De même un schéma vaccinal complet pour la Covid-19 est requis pour les étudiants des établissements préparant à l’exercice de professions médicales et paramédicales.
Dans le cadre de la lutte contre la propagation de la covid-19, l’entretien peut être supprimé.
Le calendrier des sélections est fixé par l’ARS. La période d’inscription a généralement lieu chaque année au printemps et ponctuellement à l’automne pour certains centres. Toutes les informations sont actualisées dans la page de l’institut de formation IFSO de votre choix.

3 – Quelle durée de contrat ?

La formation s’étale sur 18 mois en cursus complet et sur 12 mois en cursus partiel (selon l’obtention préalable de certains diplômes qui permettent la dispense de certains modules : voir les diplômes et les modules à valider ici).
Le contrat d’apprentissage peut être conclu pour une durée limitée ou dans le cadre d’un contrat à durée indéterminée.

  • Pour un CDI, le contrat débute par la période d’apprentissage (d’une durée de 12 à 18 mois selon les dispenses de modules). À l’issue de la période d’apprentissage, le contrat de travail se poursuit dans le cadre d’un contrat de travail à durée indéterminée de droit commun (à l’exception des dispositions relatives à la période d’essai).
  • Pour un CDD, il s’effectue sur la durée du cycle de formation conduisant à l’obtention du diplôme ou du titre visé, donc pour la formation aide-soignante de, de 12 à 18 mois selon les dispenses de modules possibles.

Quelle durée propre à la formation ? Le temps de formation (à l’IFSO et en stage) représente entre 25 et 50% de la durée du contrat.

4 – Quel statut ?

L’apprenti est un salarié à part entière. À ce titre, les lois, les règlements et la convention collective de la branche professionnelle ou de l’entreprise lui sont applicables dans les mêmes conditions qu’aux autres salariés, sauf dispositions légales et/ou réglementaires relatives aux jeunes travailleurs de moins de 18 ans.
Il peut ainsi bénéficier des mêmes avantages que les autres salariés de l’établissement.

5 – Quelle rémunération ?

L’apprenti bénéficie d’une rémunération variant en fonction de son âge ; en outre, sa rémunération progresse chaque nouvelle année calendaire d’exécution de son contrat.
Taux légal pour les contrats conclus à partir du 1er janvier 2019 :

infographie remuneration e1653398409984 IFSO

Pour en savoir plus, cliquez ici.
Elle peut être plus élevée que le prévoit le taux légal dans le cas de la préparation du Diplôme d’Etat d’Aide-Soignant (selon AB BASS).
Le salaire inférieur à 79% du SMIC est exonéré de charges sociales (le brut équivaut au net) ; le salaire est exonéré de l’impôt sur le revenu dans une limite égale au montant annuel du SMIC.

6 – Quel coût ?

L’apprenti bénéficie de la gratuité des frais de formation qui sont pris en charge par l’employeur. Pour l’employeur privé, ces frais de formation sont pris en charge par l’OPCO. Pour l’employeur public, ces frais de formation peuvent aller jusqu’à 11 550 euros suivant la durée de formation (l’ANFH ou le CNFPT peuvent participer au financement de ces frais de formation).

7 – Des aides sont-elles possibles ? 

L’apprenti, en plus de la gratuité de la formation, peut :

  • avoir une éventuelle prise en charge partielle de certains frais annexes (transport, etc)
  •  bénéficier de la prime d’activité (sous conditions)
  • bénéficier d’une aide d’Etat pour financer son permis de conduite B cf lien ici

L’apprenti se voit attribuer une carte d’étudiant des métiers qui lui ouvre des réductions et des avantages dans de nombreux domaines (elle sera à restituer au CFA en cas de rupture du contrat du fait de l’alternant).
L’apprenti bénéficie de 5 jours de congés pour préparer son examen.

8 – Avec quel suivi ?

L’apprenti est obligatoirement accompagné par un maître d’apprentissage, justifiant d’une expérience professionnelle et d’une qualification suffisantes.
L’IFSO informe les titulaires d’un contrat d’apprentissage des aides auxquelles ils peuvent prétendre et les conseille notamment dans le cas de situations particulières.

9 – Quelle possibilité de rompre le contrat ?

Le contrat peut être rompu dans les cas suivants :

  • résiliation par l’une ou l’autre des parties durant la période d’essai (45 jours de présence, consécutifs ou non en entreprise)
  • d’un commun accord
  • suite à l’obtention du diplôme (délai d’un mois à respecter)
  • démission de l’apprenti.e
  • rupture pour faute grave (Cf. règlement intérieur de l’entreprise)
  • l’exclusion du CFA peut conduire à une procédure de licenciement

10 – Pourquoi choisir la formation aide-soignante en apprentissage à l’IFSO ?

L’apprentissage repose sur le principe de l’alternance entre enseignement en centre de formation d’apprentis (CFA) et enseignement du métier chez l’employeur avec lequel l’apprenti a conclu son contrat. Dans le cadre de la formation aide-soignante, des périodes de stage dans des établissements autres que l’employeur sont également  intégrés dans le temps d’enseignement en CFA afin d’appréhender tous les environnements possibles pour ce métier (Service de court séjour en médecine, Service de court séjour en chirurgie, Service de moyen ou long séjour pour personnes âgées ou handicapées, Service de santé mentale ou service de psychiatrie, Secteur extra-hospitalier, Structure optionnelle). L’IFSO accompagne l’alternant dans la recherche d’employeur, facilitée par l’étendue de son réseau d’établissements terrains de stage.

L’IFSO forme des aides-soignants depuis 1973. Son expertise et son sens de l’innovation en font un acteur majeur de la formation. L’implication et la bienveillance des formateurs et du personnel de l’IFAS concourent à la réussite des élèves dans leur projet professionnel ; et nombreux sont les témoignages chaleureux des anciens élèves, qui apprécient notamment de venir témoigner de leur vie professionnelle  auprès des nouvelles promotions. Les liens très forts qui unissent l’IFSO aux établissements terrains de stage sont un gage de bon accompagnement des élèves lors de leur immersion.
Une plateforme d’accès aux cours en e-learning a été développée et toutes les solutions ont été déployées lors des confinements sanitaires pour maintenir le lien et la continuité pédagogique.
Particulièrement sensible à la valorisation des aides-soignants, l’IFSO organise des évènements qui leur sont dédiés, à l’instar des journées régionales des aides-soignants.

L’IFSO a proposé la formation aide-soignante par la voie de l’apprentissage en 2017 en partenariat avec un CFA hors les murs. Après l’expérience de 6 promotions, l’IFSO a décidé de créer son propre CFA en 2019 et gère donc en toute autonomie son fonctionnement.