Durée 24 heures alternant des regroupements en collectif et des temps individuels
Localisation Angers, Landerneau, Laval, La Roche-sur-Yon, Le Mans, Nantes, Rennes ou dans vos locaux

Lorsque l’on dispose de suffisamment d’expérience d’un métier, il est possible de demander à faire valider le diplôme correspondant. Cette démarche est encadrée et doit respecter des étapes prédéfinies : demande de recevabilité, dépôt d’un livret détaillant l’expérience et les compétences, passage devant un jury…

Chaque IFAS (Institut de Formation Aide-Soignant) de l’IFSO propose des sessions d’accompagnement pour les candidats qui souhaitent obtenir le Diplôme d’État Aide-Soignant en faisant valider leur expérience professionnelle. Ce dispositif peut être financé par le Compte Personnel de Formation. L’IFSO est certifié Qualiopi pour la VAE et un accompagnant VAE habilité est présent dans chaque institut. Pour les établissements, l’IFSO propose également des prestations collectives en petit groupe d’accompagnement à la VAE.

Dates d’accompagnement VAE en  2023

Chaque centre de formation de l’IFSO propose un parcours d’accompagnement VAE de 24 heures, de mars à septembre 2023, avec la possibilité de formations complémentaires préalables à la remise du dossier. Renseignements auprès du service de formation continue de l’IFSO

Dates de jury VAE en  2023

  • Du 15 au 17 mai 2023
  • Du 13 au 15 novembre 2023

Lien vers le calendrier des formations

Conditions nécessaires pour entrer en démarche VAE

Le candidat souhaitant acquérir le DEAS par la VAE doit justifier des compétences professionnelles acquises en lien avec le métier aide-soignant (conditions prévues à l’article R. 335-6 du code de l’éducation). Pour cela, il doit avoir exercé les activités pendant au moins un an, soit 1 607 heures, en équivalent temps plein (de façon consécutive ou non). Le rapport direct avec le diplôme d’Etat et sa certification est établi lorsque le candidat justifie avoir réalisé cumulativement, au moins une activité associée aux domaines d’activités suivants :

  • domaine d’activités 1 : Accompagnement et soins de la personne dans les activités de sa vie quotidienne et de sa vie sociale en repérant les fragilités
  • domaine d’activités 2 : Appréciation de l’état clinique de la personne et mise en œuvre de soins adaptés en collaboration avec l’infirmier en intégrant la qualité et la prévention des risques
  • domaine d’activités 3 : Information et accompagnement des personnes et de leur entourage, des professionnels et des apprenants
  • domaine d’activités 4 : Entretien de l’environnement immédiat de la personne et des matériels liés aux activités de soins, du lieu et aux situations d’intervention
  • domaine d’activités 5 : Transmission, quels que soient l’outil et les modalités de communication, des observations recueillies pour maintenir la continuité des soins et des activités.

La demande de recevabilité (Livret 1) permet au candidat d’avoir la certitude de répondre à ces conditions. Pour l’obtenir, une démarche individuelle est à effectuer en amont de l’accompagnement.

 

Je découvre  les différentes étapes de la démarche VAE

LA DémarchE VAE : une implication de plusieurs mois

La durée moyenne d’une démarche VAE est de 6 à 8 mois, de la demande de recevabilité au passage devant le La VAE est-elle pour moi ?jury. Vous souhaitez savoir si vous êtes prêts pour vous lancer dans une démarche VAE ? L’IFSO vous propose un mini-quiz pour y répondre. 

Rappel sur les conditions d'entrée dans le dispositif

1 – Accès à l’Information

Toute personne peut bénéficier d’une information sur le dispositif VAE, en termes de modalités, d’organisation et de financement via des lieux d’information dédiés : les Régions assurent en effet ce rôle d’information à partir d’un réseau de centres de conseil sur la VAE. Les conseillers Pôles Emploi ou mission locale peuvent également donner des informations sur la démarche. Un site national dédié à la VAE est par ailleurs à votre disposition pour en savoir plus.

2 – Eligibilité

Pour prétendre à une démarche VAE, les activités prises en compte dans la durée d’expérience sont les activités exercées pendant une durée d’au moins un an (soit 1607 heures), de façon continue ou non, en rapport direct avec le diplôme ou titre visé par la VAE. Il peut s’agir :
– D’activités professionnelles salariées, non salariées, bénévoles,
– D’activités de volontariat ou exercées par une personne inscrite sur la liste des sportifs de haut niveau
– D’activités exercées dans le cadre de responsabilités syndicales, d’un mandat électoral ou d’une fonction élective locale.

Sont aussi prises en compte :

– Les périodes de formation initiale ou continue en milieu professionnel : période de mises en situation professionnelle, stages pratiques, préparations opérationnelles à l’emploi (POE)
– Les périodes de formation pratique de contrat d’apprentissage, de contrat de professionnalisation, de contrat unique d’insertion (CUI).

Pour précision :
La durée des activités réalisées en situation de travail hors formation doit être supérieure à celle des activités réalisées pendant le temps de formation.

Retrait du livret de recevabilité

Le livret 1

Pour s’engager dans une démarche de VAE, il est nécessaire d’obtenir tout d’abord l’accord de l’organisme certificateur, qui va vérifier si l’expérience professionnelle du candidat est suffisante en termes de durée et si elle correspond bien dans sa nature au contenu du diplôme visé.

Cette demande de recevabilité se fait à travers le remplissage d’un dossier que l’on appelle le livret 1. Pour les diplômes relevant du ministère des solidarités et de la santé, on peut obtenir ce livret :

– En faisant une demande par téléphone au 0810 017 710
– En adressant une demande par courrier à l’adresse : ASP – NACESS 15 rue Léon Walras – CS 70902 – 87017 LIMOGES
– ou  plus simplement en se connectant au site VAE-asp-public.

La démarche peut être effectuée de manière totalement dématérialisée  en créant un profil à cet effet sur le site de l’ASP. Lien vers la démarche VAE en ligne

L’organisme certificateur peut proposer au candidat une aide à la constitution de son dossier de recevabilité.
La transmission du dossier de recevabilité complété est à faire auprès de la même instance avec les pièces justificatives demandées via un dépôt sur le site de l’ASP.

A compter de la réception de ce livret, l’administration dispose d’un délai de 2 mois pour notifier la décision au candidat ; l’absence de réponse dans ce délai tient lieu d’acceptation.

Présentation de ses acquis de l'expérience et constitution du dossier de validation

Le livret 2

Le dossier de validation (également appelé livret 2) est envoyé au candidat avec la notification de recevabilité. Le livret 2 peut également être téléchargé  sur le site ASP-public.fr
Le candidat peut bénéficier d’une prestation d’accompagnement dans sa démarche et de financement en fonction de son statut. les informations sont disponibles au n° suivant : 0810 017 710

Cette possibilité de se faire accompagner est à considérer avec attention : le candidat à la VAE, malgré toute la richesse de son expérience, peut en effet être en difficulté face au dossier de présentation de ses acquis, qui demande un formalisme important. Il n’est pas toujours facile de mettre en mots l’implicite, de décrire le détail de sa propre action.

L'accompagnement à l'IFSO

Centré sur la personne et son projet de VAE, l’accompagnement que nous proposons est structuré autour des objectifs suivants :

– Affiner, finaliser le projet professionnel qui sous-tend la démarche de VAE.
– Verbaliser les actions et activités en lien avec les compétences attendues au regard du référentiel d’activités et de compétences du diplôme ou titre visé,
– Identifier les situations professionnelles pouvant être significatives et pertinentes dans le descriptif formel des activités
– Développer ses aptitudes à rédiger,
– Se préparer à la présentation orale face au jury.

Du point de vue organisationnel, les modalités qui sont mobilisées vise à permettre un accompagnement dynamique et efficace :
Durée de l’accompagnement : 24 heures en discontinu, sur une période de 4 à 6 mois
Format : alternance de temps d’entretiens individuels, de travaux en petits groupes, de travaux de recherche et d’approfondissement accompagnés…Des mises en situation d’entretien jury suivies d’un débriefing seront également réalisées.
Intervenants dédiés : ce sont des professionnels experts dans le domaine du diplôme visé ayant une pratique avérée de l’accompagnement.
Outils : des outils variés tels que guides et supports méthodologiques sont mis à disposition, ainsi que l’accès à une plateforme de e-learning pour travailler en autonomie tout en gardant un lien avec l’accompagnateur et avec le groupe.
Modalités de suivi et d’évaluation : un livret de suivi est proposé à chaque candidat pour formaliser et valoriser l’avancement de sa progression, à la fois par rapport aux travaux à réaliser et par rapport à la consolidation de son projet et de sa vision des attendus. Ce livret servira aussi de support aux temps d’échanges en individuel avec l’accompagnant pour identifier des objectifs intermédiaires et tracer ainsi une feuille de route adaptée et personnalisée.

Argumentation devant le jury

Le passage devant le jury

Après avoir adressé son livret au certificateur dûment complété, le candidat sera convoqué à l’une des sessions du jury du diplôme ou titre visé pour argumenter sur les acquis de son expérience.

La notification du jury
Le jury décidera alors de l’attribution totale ou partielle du diplôme et le notifiera au candidat (attention : le jury peut ne valider aucune des compétences requises pour la profession).

L’entretien post-jury
Dans le cadre de l’accompagnement, un entretien post-jury est systématiquement proposé au candidat pour analyser le résultat obtenu, et identifier, en cas de validation partielle, des pistes d’actions pour aller jusqu’à la qualification complète. Celles-ci peuvent se concrétiser par l’inscription sur un parcours de formation aménagé visant spécifiquement l’acquisition des compétences manquantes, ou par la réalisation d’une immersion professionnelle dans un nouveau contexte, avec de nouvelles tâches et activités, qui vont permettre là aussi de combler les lacunes détectées par le jury lors de l’examen du dossier et le déroulement de l’entretien.

Tarif

Tarif individuel de 1 600 € pour 2023.

Elément de contenu

1ère session

  • Entretien individuel
  • Découvrir et s’approprier le cadre et les étapes de la démarche VAE
  • 45 mn à 1 heure

 

2ème session

  • Travail en collectif
  • Atelier méthodologique : Prise en mains des supports et du cadre réglementaire
  • 4 heures

 

3ème session

  • Travail en collectif
  • Atelier méthodologique : Réflexion autour des situations professionnelles significatives
  • 3,5 heures

 

4ème session

  • Entretien individuel
  • Point de situation sur l’avancée des travaux
  • 45 mn à 1 heure

 

5ème session

  • Travail en collectif
  • Atelier méthodologique : Intégrer les outils nécessaires à la production du livret 2
  • 3,5 heures

 

6ème session

  • Travail en collectif
  • Atelier méthodologique : Utiliser les outils méthodologiques pour finaliser la production du livret 2
  • 4 heures

 

7ème session

  • Travail en collectif
  • Atelier méthodologique : préparation à l’entretien devant jury
  • 3 heures

 

8ème session

  • Entretien individuel
  • Bilan du travail réalisé et construction de l’argumentaire pour le jury
  • 45 mn à 1 heure

 

9ème session

  • Travail en collectif
  • Atelier méthodologique : S’approprier des outils de gestion du stress ; S’entrainer au passage devant le jury
  • 3 heures

 

Post Jury

  • Entretien individuel
  • Faire le point sur les résultats de la validation et envisager des pistes supplémentaires si nécessaire
  • 1 heure

Ce sont les anciens élèves qui en parlent le mieux

Laurine élève aide-soignant à l'IFSO témoigne

Laurine

Élève aide-soignante

« La formation aide-soignante en alternance nous permet tout de suite de faire le lien entre la théorie et la pratique, on comprend ce à quoi sert tout ce que l'on apprend. Cela permet au final de mieux se mettre à la place du patient et de mieux le comprendre. »

Sofian élève aide-soignant à l'IFSO témoigne

Sofian

Élève aide-soignant

« Chaque matin je me réveille en sachant que je vais pouvoir découvrir de nouvelles choses, de nouvelles personnes, et que je vais pouvoir mettre en pratique tout ce que j'ai appris à l'IFSO pour améliorer le quotidien des patients qui m'entourent. Me dire que j'ai pu participer à une partie de leur vie, à les aider à se sentir mieux, les faire sourire, c'est vraiment ce qui me passionne dans ce milieu et dans l'apprentissage de ce métier d'aide-soignant. »

Sarah

Ancienne élève aide-soignante en apprentissage

« J’ai beaucoup évolué personnellement et grandi, grâce à l’expérience professionnelle. J’arrive aussi à prendre beaucoup plus de recul sur certaines situations. Mais principalement, on apprend à prendre confiance en soi. Par exemple au début j’avais peur de la vue du sang et aujourd’hui ça ne me dérange plus du tout. »

Solène

Ancienne élève aide-soignante

« Aide-Soignant c’est un métier d’avenir, on a besoin de nous ! Si vous avez l’envie et la passion vous pouvez réussir. »

Jules

Ancien élève aide-soignant

« Si vous voulez vraiment faire cette formation il faut se lancer. Avec la formation et les stages on se rend vraiment compte si on est passionné ou non. Ça nous fait acquérir beaucoup de maturité et nous fait changer notre vision du métier d’aide-soignant et plus généralement de la vie. »

Françoise Soulard

Coordinatrice pédagogique

« Nous avons de véritables relations de confiance avec les élèves. Nous essayons de créer un lien, d’apprendre à les connaître, d’être en capacité de répondre à leurs besoins ; la grande majorité réussissent et la formation leur plaît beaucoup ! »

Besoin d'un conseil ?