Présentation de la formation

Accompagner une personne souffrant du syndrome de Korsakoff ne s’improvise pas, d’autant plus que cette maladie est très particulière et les personnes atteintes difficiles à prendre en charge. 

Chaque cas sera différent, la maladie ne touche pas tout le monde de la même manière, ce qui accroît la difficulté de l’accompagnement au quotidien.

Prérequis

Exercer en structure médico-sociale

Objectifs généraux

  • Dresser le tableau clinique complet et spécifié du syndrome de Korsakoff, en dégager les principales caractéristiques. 
  • Identifier l’impact de la maladie d’un point de vue relationnel et écologique. 
  • Spécifier l’accompagnement de ces personnes en réponse à la singularité des besoins liés à cette pathologie et des exigences qui en découlent. 
  • Analyser sa pratique : adapter et penser sa posture, remettre en question et ajuster sa pratique professionnelle. 
  • Etablir un protocole d’accompagnement individualisé et spécifique pour chaque cas. 
  • Articuler cette prise en charge dans un contexte collectif. Aborder cet accompagnement sous un angle pluri-professionnel. 
  • Adopter une posture d’alliance avec les familles et les proches.

Éléments de contenu

  • Les origines de la découverte du syndrome de Korsakoff. 
  • Tableau sémiologique classique du syndrome. 
  • Apparition, cheminement et évolution du syndrome. 
  • Syndrome de Korsakoff ou  » maladie de la mémoire « . 
  • Les troubles mnésiques.
  •  Le handicap invisible : de quoi parle-t-on ? 
  • Les modifications du comportement et les problèmes exécutifs. 
  • L’utilisation d’un vocabulaire juste et adapté aux situations rencontrées : inhibition, flexibilité, planification. 
  • Les difficultés de la prise en charge des personnes souffrant du syndrome de Korsakoff pour les professionnels de l’accompagnement au quotidien. 
  • Les 3 principaux axes de la prise en charge médicale du syndrome de Korsakoff dans le cadre d’un travail pluridisciplinaire : le sevrage alcoolique, le soutien psychologique, le traitement médicamenteux. 
  • La prise en charge cognitive : rôle des spécialistes, objectifs, aides, maintien des activités.
  • L’analyse du bénéfice des différentes prises en charge : les impacts observés et / ou avérés en termes de qualité de vie. 
  • Les protocoles individuels d’accompagnement. 
  • L’ajustement de sa pratique professionnelle pour accompagner sans  » fausses notes  » : les points de vigilance. 
  • L’identification des ressources de la personne. pour déterminer un lieu et un style de vie en accord avec le malade et la maladie.

Méthodes pédagogiques

Notre démarche met l’accent sur une pédagogie active et réflexive qui place le participant au cœur de la formation. Des méthodes variées sont proposées en privilégiant la dynamique de groupe. L’expérience professionnelle de chacun est mobilisée afin de faciliter la mise en œuvre des connaissances dans les situations de travail.

Modalités d'évaluation des acquis

En fin de formation les acquis des participants sont évalués à l’aide de divers outils tels que : quiz, études de cas, mise en situation, réalisation d’une production

Accessibilité handicap

L’IFSO demande à être informé sur les situations de handicap des stagiaires afin d’adapter les modalités pédagogiques aux objectifs de la formation, et de prendre en compte les moyens de compensation du handicap.

Nos partenaires

Logo opco santé pays de la loire
Logo Bretagne partenaire IFSO
Logo partenaire ANFH IFSO

Ce sont les anciens élèves qui en parlent le mieux

Laurine élève aide-soignant à l'IFSO témoigne

Laurine

Élève aide-soignante

« La formation aide-soignante en alternance nous permet tout de suite de faire le lien entre la théorie et la pratique, on comprend ce à quoi sert tout ce que l'on apprend. Cela permet au final de mieux se mettre à la place du patient et de mieux le comprendre. »

Sofian élève aide-soignant à l'IFSO témoigne

Sofian

Élève aide-soignant

« Chaque matin je me réveille en sachant que je vais pouvoir découvrir de nouvelles choses, de nouvelles personnes, et que je vais pouvoir mettre en pratique tout ce que j'ai appris à l'IFSO pour améliorer le quotidien des patients qui m'entourent. Me dire que j'ai pu participer à une partie de leur vie, à les aider à se sentir mieux, les faire sourire, c'est vraiment ce qui me passionne dans ce milieu et dans l'apprentissage de ce métier d'aide-soignant. »

Sarah

Ancienne élève aide-soignante en apprentissage

« J’ai beaucoup évolué personnellement et grandi, grâce à l’expérience professionnelle. J’arrive aussi à prendre beaucoup plus de recul sur certaines situations. Mais principalement, on apprend à prendre confiance en soi. Par exemple au début j’avais peur de la vue du sang et aujourd’hui ça ne me dérange plus du tout. »

Solène

Ancienne élève aide-soignante

« Aide-Soignant c’est un métier d’avenir, on a besoin de nous ! Si vous avez l’envie et la passion vous pouvez réussir. »

Jules

Ancien élève aide-soignant

« Si vous voulez vraiment faire cette formation il faut se lancer. Avec la formation et les stages on se rend vraiment compte si on est passionné ou non. Ça nous fait acquérir beaucoup de maturité et nous fait changer notre vision du métier d’aide-soignant et plus généralement de la vie. »

Françoise Soulard

Coordinatrice pédagogique

« Nous avons de véritables relations de confiance avec les élèves. Nous essayons de créer un lien, d’apprendre à les connaître, d’être en capacité de répondre à leurs besoins ; la grande majorité réussissent et la formation leur plaît beaucoup ! »

Obtenir un devis pour cette formation







    Besoin d'un conseil ?