Formation Aide-Soignante

Rechercher une formation

Recherche



Télécharger
le catalogue

catalogue

Versement de la taxe
d'apprentissage

Accompagnement à la V.A.E. (pour le Diplôme d’État d’Aide Soignant et autres diplômes ou titres professionnels)

Préambule

La loi de modernisation sociale de 2005 avait précisé les modalités d’organisation pour la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE).
En effet toute personne engagée dans la vie active peut faire valider les acquis de son expérience notamment professionnelle en vue de l’acquisition d’un diplôme, d’un titre à finalité professionnelle ou d’un certificat de qualification professionnelle (CQP).
Le 8 aout 2016 la loi travail a simplifié l’accès à la VAE et le décret du 4 juillet 2017 (pour une application à partir du 1er octobre 2017) met la partie réglementaire du Code du travail en conformité avec les nouvelles règles  s’appliquant à la VAE, notamment en diminuant à 1 an au lieu de 3 ans la durée minimale d’activité requise pour que la demande de VAE soit recevable.

En quoi consiste l’ensemble de la démarche ?

Conditions d’entrée dans le dispositif
Toute personne peut bénéficier d’une information sur ce dispositif VAE (modalités et financement) : pour rappel, la Région assure un rôle d’information à partir d’un réseau de centres de conseil sur la VAE (Renseignements auprès des Points Relais Conseils et des Pôles Emploi de la région ou sur le site http://www.vae.gouv.fr).
Les activités prises en compte dans la durée d’expérience sont les activités exercées pendant une durée d’au moins un an, de façon continue ou non, en rapport direct avec le diplôme ou titre visé par la VAE :

  • activités professionnelles salariées, non salariées, bénévoles,
  • activités de volontariat ou exercées par une personne inscrite sur la liste des sportifs de haut niveau
  • activités exercées dans le cadre de responsabilités syndicales, d’un mandat électoral ou d’une fonction élective locale.
Sont aussi prises en compte :
  • les périodes de formation initiale ou continue en milieu professionnel (période de mises en situation professionnelle, stages pratiques, préparations opérationnelles à l’emploi (POE))
  • les périodes de formation pratique de contrat d’apprentissage, de contrat de professionnalisation, de contrat unique d’insertion (CUI).
Pour précision :
La durée des activités réalisées en situation de travail hors formation doit être supérieure à celle des activités réalisées pendant le temps de formation.

Première étape

Retrait du livre de recevabilité

Pour les diplômes relevant du ministère des solidarités et de la santé contacter le site www. vae.asp-public.fr ; par téléphone au 0810 017 710 ou par courrier à l’adresse : ASP - NACESS 15 rue Léon Walras - CS 70902 - 87017 LIMOGES
L’organisme certificateur peut proposer au candidat une aide à la constitution de son dossier de recevabilité.
Transmission de ce dossier de recevabilité complété auprès de la même instance avec les pièces justificatives demandées par courrier recommandé.
A compter de la réception de ce livret, l’administration dispose d’un délai de 2 mois pour notifier la décision au candidat ; l’absence de réponse dans ce délai tient lieu de rejet.

Deuxième étape

Présentation de ses acquis de l’expérience et
constitution du dossier de validation

Le dossier de validation est envoyé au candidat avec la notification de recevabilité. Ce dossier peut aussi être téléchargé sur le site : www.vae.asp-public.fr
Le candidat peut bénéficier d’une prestation d’accompagnement dans sa démarche et de financements en fonction de son statut : les informations sont à retirer au n° suivant 0810 017 710 ou sur le site http://vae.asp-public.fr ou auprès de son employeur.
Le candidat à la VAE, riche de son expérience, peut être en difficulté face au dossier de présentation de ses acquis. Il n’est pas toujours facile de mettre en mots l’implicite, de décrire le détail de sa propre action.

Ainsi les objectifs de l’accompagnement seront :

  • d’affiner, de finaliser son projet professionnel,
  • de verbaliser les actions et activités en lien avec les compétences attendues au regard du référentiel d’activités et de compétence du diplôme ou titre visé,
  • de développer ses aptitudes à rédiger,
  • de se préparer à la présentation orale face au jury.

Les modalités d’accompagnement que propose l’IFSO :
  • Durée de l’accompagnement = 24 heures en discontinu,
  • Entretiens individuels, travaux de groupe, travaux de recherche accompagnés, accompagnement à la rédaction du dossier,
  • Mise en situation d’entretien jury et débriefing.
Les intervenants sont des formateurs de l’IFSO.

Troisième étape

Argumentation devant le jury
Après avoir retourné son livret dûment complété, le candidat sera convoqué à l’une des sessions du jury du diplôme ou titre visé pour argumenter la validité des acquis de son expérience.
Le jury décidera alors de l’attribution totale ou partielle du diplôme et le notifiera au candidat (attention : le jury peut ne valider aucune des compétences requises pour la profession).

Public
Voir ci-contre les conditions d'entrée
pictoInter
Intrapicto
Contactez-nous
Imprimer Télécharger